P4170483.JPG

À VENIR / TO COME

2019 Prix d’art Robert Schuman, Villa Vauban/Cercle cité, Luxembourg

2020 Tirer le rideau , Église des Trinitaires, Metz

EXPOSITIONS COLLECTIVES / COLLECTIVE EXHIBITIONS

2018 Voyage Voyage, Galerie de l’Esplanade, Metz, FR
2018 Ouvrez les guillemets / Cohabitation 10, Centre d’Art Faux Mouvement, Metz, FR
2016 Très forte augmentation, Bureau du Dessin, Modulab, Metz, FR

RÉSIDENCES

2019 Résidence de production, TCRM Bliiida, Metz, FR

FORMATION / EXPERIENCES

2019 Montage de l’exposition as a bird would a snake, de l’artiste Emily Jones, au CAC Synagogue de Delme

2018 Régisseur pour l’exposition Sans tambour ni trompette - Cent ans de guerres [Chap. 5] (Commissariat Julie Crenn), Centre d’Art Faux Mouvement, Metz

  • Stage manager, Sans tambour ni trompette - Cent ans de guerres [Chap. 5] (Exhibition curator Julie Crenn), Centre d’Art Faux Mouvement, Metz

Monteur / Régisseur et médiateur en service civique au Centre d’Art Faux Mouvement, Metz

  • Stage manager, cultural mediation at Centre d’Art Faux Mouvement, Metz

Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, École Supérieure d’Art de Lorraine, Metz, FR

Thibaud Schneider

1995 / Saverne / FR

Vit, travaille à Metz, France / Live, work in Metz, France

thibaud.schneider@gmail.com

Je joue avec le bois, le plâtre, dessine des drapés, façonne des cadres. Dans ces structures au maintien précaire, j’insère parfois des mots et des images – tableaux classiques, archives photographiques. Je viens du carnet et du collage ; j’assemble, transforme, bricole les choses du monde et les symboles de l’art. Mon regard et mes mains modèlent ma réalité.

Au sein du souvenir, ligne entre le passé et le présent, mon Histoire et mes créations se débattent, enserrées par une tension douloureuse. Au coeur de la nature humaine et du champ de l’art, marqués par les luttes, les corps à corps, les rejets et l’amour, je compose des paysages de ruines.

J’érige des échafaudages, espaces et volumes figés, protégeant mais aspirant au devenir, vertical et horizontal. Comme l’archéologue, je limite le lieu de l’exhumation : de l’espace de fouille sont extraites les colonnes et les mains brisées de nos ancêtres. Comme le maçon, je bâtis les abris. Un romantique, construisant sans cesse l’inachevé.

I play with wood, plaster, outline draperies, fashion frames. In these precarious structures, I insert words and pictures - classic paintings, photographic archives. I’m from the notebook and collage ; I assemble, transform, tinker with things of the world and the symbols of art. My eyes and my hands are modeling my reality.

In the heart of memory, a line between past and present, my history and my creations are struggling, surrounded by a painful tension. In the heart of human nature and the field of art, marked by struggles, melee, rejection and love, I compose landscapes of ruins.

I erect scaffoldings, spaces and attach volumes, protected but aspiring to become, vertical and horizontal. Like the archaeologist, I limit the place of the exhumation: from the excavation space are extracted the columns and broken hands of our ancestors. Like the mason, I construct the shelters. A romantic, constantly building the unfinished.

PUBLICATION

2019 Publication des diplômés de l’ESAL 2018

PRIX / BOURSES

2019 Projets jeunes, Ville de Metz, Aide à la préparation de l’exposition Tirer le rideau, printemps 2020 à l'Église des Trinitaires, Metz, FR